Cas client

Tarek : prendre confiance à l’oral en anglais

Le projet  

Tarek est auditeur financier et travaille pour un grand cabinet d’audit. Il avait déjà un bon niveau d’anglais quand il m’a contactée mais il avait besoin de prendre confiance à l’oral en anglais. Il avait obtenu son TOEIC avec un score de plus de 800, ce qui révélait un niveau B2 en compréhension orale et écrite.

Cependant, Tarek était plutôt mal à l’aise à l’oral et perdait facilement ses moyens quand il bloquait sur un mot et souhaitait travailler son anglais parlé. Tarek ne souhaitait pas impliquer son employeur de sa formation en anglais. Nous avons donc organisé une formation CPF personnalisée pour le besoin de Tarek. Les séances ont eu lieu le samedi ou lors de ses journées de télétravail.

Avoir confiance en anglais à l'oral dans le contexte du travail

La formation

Nous avons décidé de faire une formation de 30 heures pour développer son expression orale. Nous avons étudié des structures que Tarek ne connaissait pas bien et n’osait pas utiliser. Le cours se déroulait complètement en anglais et nous avons passé beaucoup de temps à pratiquer le vocabulaire et les éléments de langues à l’oral.

Pour permettre à Tarek d’intégrer ces nouvelles structures à son expression orale, je lui posais beaucoup de questions sur sa vie personnelle. Nous nous inspirions ainsi de situations réelles que Tarek a vécues pour pratiquer les éléments étudiés.

Nous n’avons pas tellement parlé du travail de Tarek. En effet, il parle en anglais régulièrement dans le cadre de son métier et les discussions sont toujours similaires. Tarek maîtrisait bien ce contexte et avait davantage besoin de sortir de sa zone de confort. Nous avons donc utilisé des thèmes très variés comme sujet de discussion : les conseils de grand-mère, les expériences de travail à l’international, nos habitudes de consommation, un article sur un ermite en Écosse…   

De fil en aiguille

La frustration s’est invitée plusieurs fois à nos séances quand les mots ne venaient pas immédiatement. Il a fallu corriger le réflexe systématique de repasser en français pour terminer les explications!

C’est normal de chercher un peu ses mots et de faire de petites erreurs. Ce qui est important c’est de comprendre et d’être compris dans un premier temps. Ensuite, on étudie un concept après l’autre pour corriger les idées fausses, être plus précis dans son expression et moins risquer d’induire en erreur en utilisant la mauvaise préposition ou la mauvaise conjugaison. Cependant il ne suffit pas de l’avoir compris pour utiliser un élément de langage correctement et automatiquement. Une fois qu’on a appris, il faut pratiquer!

A la fin de la formation, Tarek a pris confiance en lui à l’oral en anglais et a appris plusieurs nouveaux outils pour enrichir son expression. Il est conscient qu’améliorer son anglais demande du travail. Il est également conscient qu’il doit saisir les opportunités pour pratiquer. C’est d’ailleurs pour cela qu’il s’est inscrit pour partir en Inde avec le travail. Il sait qu’il saura communiquer et que son niveau est suffisant. Bravo Tarek!

bravo pour avoir pris confiance à l'oral en anglais!

Consultez les autres articles pour découvrir d’autres cas clients, mes conseils pour apprendre l’anglais, des règles de grammaire ou des listes thématiques de vocabulaire! Notamment, mes 5 conseils pour apprendre l’anglais en tant qu’adulte. Si vous êtes intéressé par une formation en e-learning spécifique à l’anglais de la finance, Gymglish propose un parcours intéressant.

Pour avoir davantage d’information sur les cours d’anglais c’est par ici 🙂