Méthode

Quelles modalités choisir pour apprendre l’anglais ?

Les cours d’anglais, ça peut coûter cher, mais ce n’est pas la seule ressource à prendre en compte. Pour apprendre une langue étrangère, il faut du temps, de l’argent et de l’énergie. Assurez-vous de bien utiliser ces ressources précieuses en choisissant des modalités bien adaptées à votre projet et votre profil !

Les cours particuliers

Il y a toutes sortes de prix pour des cours d’anglais en individuel (un prof, un apprenant). Vous trouverez des cours particuliers à 15 euros avec des étudiants par exemple, et des cours jusqu’à 70 euros avec des professeurs aguerris.

Avec une prestation à 15 euros, vous aurez probablement un cours de conversation sur des sujets pas ou peu préparés et les explications sur vos erreurs seront improvisées. Cette prestation peut très bien convenir à des apprenants qui cherchent surtout une occasion de pratiquer ! Cela convient moins à des apprenants à niveau plus faible qui ont besoin de structure dans leur apprentissage.

Autre paramètre à prendre en compte : à ce tarif, l’enseignement de la langue n’est probablement pas l’activité principale de votre professeur. Assurez-vous de la motivation de votre prof. C’est difficile de rester motivé quand son prof ne l’est pas non plus. J’ai pris des cours d’accordéon il y a quelques années en cours particuliers. Nous avions convenu d’un rendez-vous toutes les 2 semaines. Mon prof m’oubliait régulièrement puis un jour il n’est pas venu et n’a plus jamais donné de nouvelles ^^

Quand vous prenez des cours individuels, interrogez bien l’organisme de formation ou le formateur sur la création du programme et le contenu des séances. Gardez en tête qu’il est tout à fait possible de personnaliser les séances tout en les préparant en avance ! C’est même mieux.

modalités à choisir pour apprendre l'anglais : cours particuliers
Photo by Evangeline Shaw on Unsplash

Les cours collectifs

Envisagez des cours collectifs pour faire baisser le tarif d’un formateur. Si vos objectifs ne sont pas très spécifiques, si vous souhaitez apprendre l’anglais général, être plus à l’aise pour parler en anglais, ou progresser tout simplement, vous pouvez apprendre du vocabulaire et de la grammaire avec d’autres apprenants du même niveau que vous.

Il peut être judicieux de faire une séance d’essai pour vous assurer que vous vous sentez à l’aise dans le groupe, pour vérifier que le niveau est à peu près homogène et que l’attitude va dans le bon sens : pas trop de discussion en français par exemple. Vous pouvez également envisager de prendre vos cours en binôme avec quelqu’un de votre niveau !

Formateur natif : est-ce important?

De nombreux organismes de formation mettent en valeur leurs formateurs natifs dans leurs arguments de vente. Si cela est important pour vous, vérifiez que cette information est vraie. J’ai plus d’une fois été contactée par des organismes garantissant les services de formateurs natifs. Je suis d’origine 100% française (ok peut-être 12.5% belge 87.5% française). L’anglais n’est pas ma langue maternelle. Ça ne les a pas dérangés de tenter de me recruter. Moi si !

Cela peut être très important pour vous d’avoir un formateur natif : si vous avez un projet professionnel dans un pays anglophone, un formateur natif de ce pays vous enseignera les expressions de son pays d’origine. Il vous parlera de la culture locale. Vous pourrez également vous habituer à son accent. Vous partez travailler en Irlande? Si vous trouvez un formateur irlandais, c’est le top!

En revanche, pour certains projets, ce n’est pas forcément important. Si vous apprenez l’anglais pour être efficace dans un contexte international avec des locuteurs natifs et non natifs, vous avez besoin d’un anglais international, passe-partout et d’étudier de nombreux accents différents pour savoir vous adapter.

Pour les apprenants de faible niveau, un formateur, natif ou non, qui parle également votre langue saura mieux comprendre les erreurs qui viennent de votre langue maternelle.

Les plateformes e-learning

Les plateformes de e-learning peuvent vous permettre de passer beaucoup d’heures à apprendre et ne sont pas très chères. Quand un cours particulier 30€ de l’heure, certaines plateformes vous offre plusieurs dizaines d’heures d’exposition à la langue pour le même tarif.

En revanche, toutes les plateformes ne sont pas de la même qualité. Certaines plateformes sont même très mauvaises sur le plan pédagogique… J’ai vu par exemple une séquence sur les couleurs pour des apprenants débutants avec des mots et expressions à retenir du type : pourpre, blond vénitien, ivoire, indigo… Je ne crois pas que ce soit la priorité quand on débute. Alors, ne perdez pas votre temps avec les mauvais outils !

Les plateformes que j’utilise avec mes apprenants :

  • Global Exam pour la préparation aux certifications en langues
  • la plateforme de ETS Global pour se préparer au TOEIC
  • Gymglish pour pratiquer la compréhension orale et écrite avec une histoire amusante

J’adorerais proposer à mes apprenants des accès à la plateforme 7speaking. Je n’en ai pas encore la possibilité car les accès à 7speaking se vendent en gros volumes et je n’ai pas assez de besoin pour le moment. Je vous la recommande en tout cas si vous avez la possibilité d’y avoir accès !

gymglish plateforme elearning pour apprendre l'anglais

Les formations CPF

Tout salarié français reçoit entre 500 et 800€ par an dans une cagnotte dédiée à la formation professionnelle. Vous pouvez utiliser cette cagnotte pour suivre la formation de votre choix. Cette formation peut s’effectuer sur votre temps personnel, sans que votre employeur soit au courant, ou bien sur votre temps de travail avec l’accord de votre employeur.

Plusieurs milliers d’organismes de formation proposent des formations en anglais éligibles au CPF. A la date où je rédige cet article, il y a 23 999 annonces de formation en anglais à distance sur le site de Mon Compte Formation.

Les CPF sont une super opportunité de se former sans rien débourser de sa poche (pour le moment). Toutes les offres ne sont pas de la même qualité. Certains organismes de formation ne sont pas spécialistes en langues et ne pourront pas du tout vous aidez à choisir les modalités qui conviennent à votre projet et à votre profil.

Renseignez-vous bien sur les modalités de la formation. S’il y a une plateforme e-learning, demandez le nom de la plateforme et vérifiez que la plateforme est de bonne qualité. Car si vous achetez une formation avec une plateforme e-learning, l’organisme de formation va vous pousser à passer un certain nombre d’heures sur la plateforme car il est contrôlé en ce sens. Votre temps est précieux, ne le perdez pas avec une plateforme anti-pédagogique!

Dans quelques mois, il ne sera plus possible de financer sa formation à 100% avec vos CPF. L’État impose un reste à charge obligatoire car le dispositif CPF fait perdre beaucoup d’argent à l’État. Vous devrez financer 10 à 30% de votre formation vous-même. Le montant de 10 à 30% n’est pas encore officiel, c’est l’information évoquée sur internet pour le moment!

Si vous souhaitez consulter mes formations éligibles au CPF sur Mon Compte Formation, c’est par ici!

Les outils gratuits

On n’investit pas que de l’argent dans son apprentissage de l’anglais, on investit aussi du temps ! Alors ne perdez pas le vôtre. 😊

Je ne suis franchement pas très fan des applications pour apprendre l’anglais qui utilisent seulement les traductions. Votre but, c’est d’exprimer vos idées en anglais, et pour cela, il faut essayer de ne pas trop traduire. Si l’outil utilise des traductions, ça vous paraîtra peut-être rassurant mais ça ne vous habituera pas à interagir dans un environnement seulement anglophone. Vous voulez parler anglais ou devenir traducteur ? 😊  Si l’application vous amuse, pourquoi pas. Mais à utiliser avec modération !

Vous trouverez de nombreuses vidéos gratuites sur Youtube. Cependant, elles sont souvent publiées pour faire des vues et non pour faire progresser. Elles ne sont pas organisées comme un programme des choses que vous devez apprendre. De plus, les prérequis pour suivre une vidéo et le type d’apprenants pour lesquels la vidéo est pertinente n’est pas toujours clairement énoncé. Pour les apprenants d’un niveau faible, vous risquez d’étudier des notions qui sont bien trop avancées pour vous et qui vont vous embrouiller davantage.

Je vous conseille d’utiliser Youtube comme une occasion de pratiquer votre compréhension orale plutôt que pour revoir la grammaire. C’est super Youtube, mais ça ne remplace pas l’enseignement d’un formateur qui cadre votre apprentissage.

modalités à choisir pour apprendre l'anglais : outils gratuits
Photo by LinkedIn Sales Solutions on Unsplash

Les films et séries

« Tu veux apprendre l’anglais? Regarde des séries! » Vous avez probablement déjà entendu ce commentaire!

Pourquoi utiliser les séries?

Les séries peuvent vous permettre de travailler votre compréhension orale, mais attention! Cela peut être très compliqué et décourageant. Suivre une série en anglais va probablement vous paraître difficile si vous avez un niveau inférieur à B2 (intermédiaire +) et c’est normal!

L’intérêt d’apprendre avec les séries, c’est que c’est fun. Si vous prenez du plaisir, et que vous avez vraiment envie de comprendre parce que ça vous intéresse (contrairement aux enregistrements des livres de cours d’anglais), vous progresserez plus vite. En revanche, les séries ne sont pas prévues pour les apprenants donc seront peut-être beaucoup trop difficiles à comprendre et vous ne prendrez pas plaisir du tout! Alors comment utiliser les séries pour apprendre l’anglais quand c’est difficile?

modalités à choisir pour apprendre l'anglais : séries
Photo by cottonbro studio on Pexels.com

Comment faire si c’est trop difficile?

Pour baisser un peu la difficulté vous pouvez :

  • regarder un film ou une série que vous connaissez très bien plutôt que quelque chose de nouveau.
  • mettre les sous-titres en anglais
  • écouter les 5 premières minutes en anglais puis reprendre du début si c’était difficile à comprendre
  • faire l’inverse, écouter les 5 dernières minutes de l’épisode à nouveau et en anglais
  • utiliser un épisode pour enrichir votre vocabulaire. Si vous êtes motivés, mettez la série en pause et sortez l’appli Wordreference ou le dictionnaire bilingue.
  • Si vous êtes encore plus motivé, chercher les mots de vocabulaire que vous ne connaissez pas, écrivez les dans votre carnet de vocabulaire, apprenez- les puis regardez le film à nouveau.

Est-ce utile de regarder une série en anglais sous-titrée en français?

Je ne trouve pas ça très utile de regarder la série ou le film en anglais sous-titré en français. C’est mieux que rien. Certes, votre oreille est exposée à de l’anglais. Cependant, vous n’avez pas besoin de comprendre l’anglais pour comprendre la série, donc vous ne progresserez presque pas.

De plus, vous risquez d’éduquer votre cerveau à faire des parallèles entre le français et l’anglais et ce n’est pas souhaitable. Vous avez peut-être besoin de développer une compétence de traducteur pour votre travail, auquel cas, il est nécessaire de s’interroger sur les équivalences d’une langue à l’autre.

Si ce n’est pas le cas, immergez-vous dans la langue et ne vérifiez le français que des mots et expressions qui vous semblent importants et que vous ne comprenez pas.

Similairement, vous pouvez utiliser un roman, une BD, des articles… Lire en anglais une histoire pleine de suspense est un excellent moyen d’allier divertissement et apprentissage de l’anglais!

Faites de votre mieux, ne lâchez rien, vous allez y arriver!

courage pour apprendre l'anglais
Photo by RUN 4 FFWPU on Pexels.com

En conclusion, différentes modalités sont possibles selon votre temps et votre budget. Ne considérez pas seulement l’aspect financier. Un outil peu onéreux mais qui vous demande beaucoup de temps pour peu de résultats n’est pas la meilleure stratégie. N’hésitez pas à demander conseil!

Consultez les autres articles pour découvrir des cas clients, des règles de grammaire ou des listes thématiques de vocabulaire!

Pour avoir davantage d’information sur les cours d’anglais c’est par ici 🙂

Emma : compenser le manque de cours d’anglais dans les études pharma

Quand j’ai rencontré Emma il y a bientôt 2 ans, elle était étudiante en master pharma. Elle avait un niveau B1 en anglais et elle était un peu hésitante à l’oral. Il lui arrivait de commettre des erreurs à cause de certains faux-amis et cela pouvait perturber son interlocuteur. L’enjeu Elle avait bien conscience qu’il…