prononciation

La prononciation en anglais

Ah la prononciation des mots en anglais… Quel casse-tête ! On ne sait jamais si la lettre ‘A’ se prononce /eɪ/(prononcé « éy »), /æ/ (prononcé « a »), /ə/ (prononcé « eu »)… Vous m’aviez demandé un article sur la prononciation en anglais. Dans cet article, vous trouverez tout d’abord mes conseils pour aborder la prononciation anglophone, ce qu’il faut savoir et comment s’améliorer.

J’essaie de retranscrire les sons anglais avec des approximations en utilisant le français. Ce n’est pas très précis car certains sons n’existent tout bonnement pas en français ! L’écriture phonétique retranscrit la prononciation des mots parfaitement, mais beaucoup ne la connaissent pas. Alors ici, j’écrirai les deux 😊 Pour bien comprendre l’article, je vous conseille d’écouter les mots d’exemple au fur et à mesure, avec le dictionnaire Wordreference par exemple.

Accepter qu’apprendre la prononciation en anglais, c’est long et c’est normal !

Mon premier conseil est souvent le même. Il faut accepter que ça prendra du temps. Vous n’apprendrez pas toute la prononciation anglaise en une soirée.

D’autant plus qu’il ne suffit pas d’apprendre une série de règles de prononciation. Mes élèves me demandent souvent : « comment sais-tu que le mot ‘deaf’ se prononce /ɛ/ (prononcé « ê ») et pas /iː/ (avec un i long « ii ») comme dans le mot ‘read’ ? » Euh… Pour être honnête, parce que je l’ai beaucoup entendu et que je le sais !😊

La prononciation en anglais, on ne l’apprend pas seulement au niveau débutant. On apprend quelques grandes lignes au début, puis on ajoute les connaissances petit à petit. C’est un processus long !

Et comme ça prend du temps, quand vous lisez, vous allez essayer, et vous allez vous tromper souvent. C’est ok ! Vérifiez la prononciation des mots quand vous avez un doute. Ensuite, prenez quelques notes dans votre liste de vocabulaire.

Deux personnes prononçant l'anglais
Photo by Sophia Richards on Unsplash

Les grands points importants en matière de prononciation en anglais

L’accent tonique / le ‘stress’ en anglais

A la différence du français qui est une langue très plate, on accentue certaines syllabes à l’intérieur des mots en anglais. Accentuer une syllabe, cela veut dire qu’on prononce le son plus fort, plus aigu et on passe un peu plus de temps à le prononcer.

Il faut dire JaPAN et non JApan
Par contre, on dit JapaNESE et pas JApanese ou encore JaPAnese.

L’accent tonique peut vous aider à prononcer les mots très longs parce que ça donne du rythme. Essayez un peu de prononcer ‘incredulously’. Et si vous essayez avec l’accent tonique, ça va mieux ? inCREdulously.

L’accent participe réellement à la prononciation du mot. Si vous ne le mettez pas au bon endroit, parfois, vous ne serez pas compris.

Dans les dictionnaires, vous trouverez l’écriture phonétique du mot ‘increduslously’ comme ça : /ɪnˈkrɛdjʊləsli/. L’information de l’accent tonique est donnée par l’apostrophe. Cette dernière est placée devant la syllabe accentuée.

Dans certains mots, il y a plusieurs accents. Par exemple, /ˌdʒæpəˈniːz/ (JapaNESE). L’apostrophe en bas représente l’accent le moins important. Tandis que l’apostrophe vers le haut indique l’accent le plus important.

Si cela vous semble difficile, écoutez un enregistrement du mot et répétez-le (par exemple dans Wordreference, vous avez un petit haut-parleur pour écouter le mot).😊

L’accent tonique aide à différencier des mots dont la sonorité est très proche.
Par exemple, on dira SEventy mais sevenTEEN

Les accents dans la phrase

On accentue certaines syllabes plutôt qu’une autre à l’intérieur du mot, et dans une phrase, on va insister sur un mot plutôt qu’un autre. Par exemple :

Le modal « can » a deux prononciations :

  1. can accentué, /kæn/ (prononcé « kanne »)
  2. can non accentué, /kən/ (prononcé « keunne »)

Dans les phrases affirmatives avec le modal ‘can’, seulement le verbe qui suit est accentué:

I can SWIM -> /kən/ (prononcé « keunne »)
I can WRITE -> /kən/ (prononcé « keunne »)

En revanche, dans la réponse courte « Yes, I can. » Le modal est accentué.

YES, I CAN /kæn/ (prononcé « kanne » très clairement)

Dans les phrases négatives, il faut accentuer ‘can’t’ ainsi que le verbe. Le rythme de la phrase n’est pas tout à fait le même.

I CAN’T SWIM. -> /ˈkɑːnt/ (prononcé « kante »)
I CAN’T WRITE. -> /ˈkɑːnt/ (prononcé « kante »)

Une personne avec des difficultés à prononcer l'anglais
Photo by Icons8 Team on Unsplash

Les voyelles courtes et les voyelles longues

En anglais, il y a des sons de voyelle longs, sur lesquels on traîne davantage, et des sons de voyelle courts qui sont prononcés rapidement.

Une même lettre peut être prononcée avec le son de voyelle court ou bien le son de voyelle long.

Par exemple, pour la lettre A:

  1. La voyelle longue c’est le son /eɪ/ (prononcé « èy ») comme son nom dans l’alphabet. On la trouve dans les mots : grade / fame / claim /  strange / same
  2. Dans les mots suivants, la lettre A se prononce comme une voyelle courte /æ/ (prononcé « a ») : Cat / fat / sad / bag

Les voyelles longues sont prononcées comme leur nom dans l’alphabet :

Son de voyelle long de la lettre ‘A’ : /eɪ/ prononcé « èy » 
Son de voyelle long de la lettre ‘E’ : /iː/ prononcé comme un i long « ii » 
Son de voyelle long de la lettre ‘I’ : /aɪ/ prononcé « aïe »
Son de voyelle long de la lettre ‘O’ : /ɔː/ prononcé comme un o long « oo »
Son de voyelle long de la lettre ‘U’ : /juː/ prononcé « you » (comme dans ‘university’) ou bien /uː/ « ou » (comme dans ‘rude’)

J’ai bien aimé cette vidéo de présentation des voyelles courtes et des voyelles longues sur Youtube.

J’ai même trouvé une chanson pour enfants qui explique les voyelles courtes et les voyelles longues ! A chanter avec vos enfants, vos petits-enfants, vos neveux et vos nièces.  

Regardez les vidéos si vous souhaitez aller plus loin sur les voyelles courtes et les voyelles longues. Sinon, dans le paragraphe suivant, vous trouverez des exemples de mots pour chaque son de voyelle.

Comment prononce-t-on les voyelles en anglais ?

Voici un tableau des sons de voyelle en anglais associés à des exemples de mots. Si vous cliquez sur le lien de la colonne de gauche, vous arriverez sur le site de la BBC ‘the Sounds of English’ où une anglaise vous explique le son et vous apprend à le prononcer. Ce tableau vous propose un haut niveau de détails. Il n’est pas à connaître par les apprenants de niveau débutant ou élémentaire 🙂

Les voyelles courtes

/ɪ/ je le décrirai entre le « i » et le « è ».live – hit
study – sympathy
money
/ɒ/ entre « a » et « o »problem – body
wash
/ʌ/ entre « eu » et « o » bus – sun
tongue – London
/ʊ/ prononcé « ou »  book – cook
woman
could – should
full – bullet
/æ/ prononcé « a »cat – fat – sad – happen – matter
/ə/ prononcé « eu » aussi appelé « le schwa » 😊Partout ! Quand une syllabe ou un mot n’est pas très important, on ne le prononce pas distinctement et ça devient un schwa !
/ɛ/ prononcé « è »bed – med
dead – head

Les voyelles longues

/iː/ prononcé « ii »Read – Leave
Sneeze – feel
/ɜː/ prononcé « euu »flirt – skirt
nerve – perfect
early – earn
hurt – Thursday
/ɔː/ prononcé comme un « o » ouvertlaw – flaw
north
thought
/ɑː/ prononcé « aa » hard – scarf – car
/uː/ prononcé « ouu »Boot – choose
rude – include
you – through
new – threw
who – lose

Les diphtongues

Les diphtongues sont des sons produits à partir d’une combinaison de deux voyelles dans la même syllabe.

/eɪ/ prononcé « éy »say – play
rain – mail
famous – same
break – steak
/aʊ/ prononcé « a-o »sound – mouth – about
now – towel – eyebrow
/eə/ pronconcé « è-eu »square – care
hair – fair
bear – wear
where – there
their
/ɔɪ/ prononcé « oy »choice – voice
boy – enjoy
/əʊ/ prononcé « o-eu »boat – soap
know – show
alone – smoke
toe – heroes
although – shoulder
/aɪ/ prononcé « aïe »pie – tie
child – find
high – night
buy – guy
eye
/ʊə/ prononcé « ou-eu »your
cure – sure
poor
/ɪə/ prononcé « i-eu »near – fear
beer – career
atmosphere – here
weird

Pour aller plus loin, voici le site d’un formateur britannique.

Comment améliorer sa prononciation anglaise ?

Ne paniquez pas ! Il ne faut pas apprendre consciemment la position de son accent tonique pour chaque mot.

D’autre part, je ne pense pas qu’il soit si nécessaire d’identifier avec l’écriture phonétique la différence entre des sons très ressemblants (en tout cas pas au niveau débutant/ élémentaire). Ce travail peut être intéressant dans le cadre d’un perfectionnement pour les niveaux avancés!

Je vous conseille plutôt de vérifier la prononciation d’un nouveau mot en l’écoutant et en identifiant la position de son accent tonique, et en essayant de reproduire les sons au plus près possible. De même, si, un mot n’a pas été compris par votre interlocuteur, vérifiez sa prononciation après votre conversation : vous l’avez peut-être mal prononcé.

Commencez par apprendre les différences flagrantes:
1. lettre i qui se prononce « aïe » (fine)
2. lettre o qui se prononce « o » (close) ou bien « ou » (lose)
3. lettre u qui se prononce « eu » (bus) ou bien « you » (cute)
4. lettre a qui se prononce « a (cat), « éy » (able) ou bien « eu » (accountant)

Faites des exercices de prononciation de temps en temps. Vous pouvez répétez après un prof d’anglais. Ou encore, vous pouvez réutilisez les mots de votre interlocuteur dans une conversation. Vous pouvez également répétez après un enregistrement. Petit à petit, vous intégrerez la prononciation naturellement.

Enfin, parlez anglais avec des natifs et des internationaux. Le but, en fin de compte, c’est de communiquer. Alors si votre interlocuteur vous comprend sans effort, c’est bon 🙂

loutre qui parle anglais
Photo by Jason Hafso on Unsplash

Les ressources pour vous aider à prononcer l’anglais

Il y a de très bons livres avec audios qui vous aideront à améliorer votre prononciation en anglais. Un grand classique: le livre English Pronunciation in Use de Mark Hancock.

Étudiez une leçon et faites des exercices avec des audios en autonomie. En plus, il existe au niveau élémentaire, intermédiaire et avancé!

livre d'anglais pour travailler sa prononciation en anglais

Ensuite, je vous conseille d’utiliser l’excellente série de vidéos de la BBC : the sounds of English pour se familiariser avec chacun des sons de la langue anglaise.

Enfin, pour tous les niveaux, Youtube regorge de vidéos de vocabulaire qui vous laisse le temps de répéter après le narrateur. Par exemple, cette vidéo sur le vocabulaire des métiers est intéressante.

Voilà un premier décorticage, des difficultés que peuvent poser la prononciation anglaise aux français. J’espère que vous aurez trouvé cet article utile ! Je posterai d’autres astuces et règles pour vous aider. Mais l’idéal c’est d’étudier tout ça avec un professeur ou un ami anglophone. Avec le son c’est quand même mieux ! J’écrirai d’autres articles cette année sur les accents, certaines règles de prononciation et sur les difficultés des francophones en matière de prononciation anglaise. En attendant, n’hésitez pas à lire mes 5 conseils pour apprendre l’anglais en tant qu’adulte!